Dans ma culotte !

Par 0 , , , , Lien permanent

.

Coucou les filles ! Comment ça va ?

De mon côté, je sors tout juste de ma « mauvaise période » . La rouge. On connaît toutes..
.
Depuis quelques temps j’utilisais la cup, mais ces derniers temps j’ai comme..  besoin de plus de douceur.. Pas que la cup soit compliquée et « agressive » mais .. C’est la sensation que ça me donne de temps en temps..
J’ai découvert les serviettes écologiques. Plus précisément celles de chez Dans ma culotte ! (Mais on peut en trouver d’autres similaires ici par exemple). En dehors le fait qu’elles soient sans risque pour la santé, elles permettent AUSSI de réduire nos déchets ! Ça fait quelques mois que je teste et donc je peux enfin en parler un peu.

« Dans ma culotte », c’est l’histoire de deux nanas : Marie et Noëlle, qui ont pour ambition de briser les tabous sur les règles en révolutionnant l’hygiène intime avec des produits chics, sains et écologiques, fabriqués en France (en Normandie pour être encore plus précise !).
Toutes deux portent les mêmes valeurs (et j’y adhère complètement) : celles de briser les préjugés et les à priori, mais surtout de parler de ce sujet compliqué de manière naturelle.
C’est vrai quoi.. Pourquoi faire tant de chichis autour d’un sujet si important qui mériterait VRAIMENT qu’on s’y attarde. Quand on comprend un peu la thématique et qu’on se rend compte des enjeux et de l’importance du sujet.. On ne peut pas l’ignorer ! Vous ne trouvez pas ?
Je te conseille vraiment de regarder le documentaire juste ICI  si tu veux en savoir un peu plus.. ( Il y a aussi l’histoire de Lauren Wasser si tu n’es pas encore convaincue ! Enfin pas que j’essaye à tout prix de te convaincre mais.. Juste un peu ^^).

Bon. Je reviens à « Dans ma culotte ».
L’ensemble de leurs produits s’inscrit dans une politique de produits chics et sains, tant par les matériaux qui les composent que par une fabrication de qualité entièrement contrôlée. L’ensemble des matériaux utilisés sont garantis par des certificats délivrés par leurs fournisseurs, et ils sont sans produits toxiques, biodégradables ou recyclables. Et ça, ON AIME !

.
Bon alors. Commençons par le visuel !

Elles ne sont pas trop mignonnes !? L’imprimé est tellement joli et original que je n’avais même pas envie de les porter de peur de les salir ! Oo
Mais je vous rassure, les tâches partent ! Il suffit de les rincer un peu, les plonger dans l’eau FROIDE (sinon ça cuit le sang et ça devient impossible de les retirer ! ) avec un peu de savon à lessive et après quelques heures, tu frottes un peu et les tâches disparaissent, puis  tu peux les mettre à la machine normalement !
( Il y a même un savon détachant qui apparemment marche bien juste ICI )
.
Les serviettes sont composées de petites pressions qui permettent de les attacher autour de la culotte (et de gérer la longueur) ! Et si vous vous posez la question : NON, ça ne BOUGE PAS ! On pourrait penser qu’elles vont tourner pendant la journée, mais NON ! ça reste bien en place ! Elles sont faciles à clipser, elles épousent bien le fond de la culotte et la pression ne se sentent pas du tout ! Promis ! Ah oui ! Aussi, le sang ne traverse pas et ne tâche pas les vêtements, évidement !
Les serviettes sont composées de coton bio pour la partie en contact avec la peau, tissus respirant en polyesters et poky uréthane.  Certifiées ECOTEX (label ZERO produits chimiques). Même les fils et les pressions sont 100 % safe.
Et elles sont garanties 5 ans. (C’est à dire qu’elles ne vont pas se désintégrer après 5 années mais que peut-être que leur capacité d’absorption ou quoi sera un peu moins efficace mais .. à voir ! ).

Il existe plusieurs modèles : des plus larges pour la nuit, des moyennes pour la journée,  et aussi des petits protège slip pour le spotting.
Puis pour celles qui ont un flux vraiment abondant, il est toujours possible de combiner les serviettes avec la cup !

Dans la gamme, outre les protections périodiques, on trouve aussi  la petite pochette de rangement super pratique avec un côté hermétique « serviettes sales » et « serviettes propres », c’est à dire que quand tu es en déplacement et que tu dois en changer, tu n’as qu’à retirer ta serviette usagée et à la replier sur elle même en utilisant les petites pressions intégrées ! (Oui parce que non seulement il y a celles pour fixer la serviette à la culotte mais certaines sont aussi prévues spécialement pour les emballer discrètement  ! ) Et après il n’y a plus qu’à la glisser dans la petite pochette hermétique (le côté « sale ») et à prendre la jolie petite nouvelle toute propre dans le côté « propre » !

Niveau confort (Parce que le confort c’est QUAND MÊME important ! ), ma seule petite crainte était d’être gênée, d’avoir comme un mini lange greffé à ma culotte et qu’il bouge pendant la journée.. Mais comme je l’ai dit plus haut, ça ne bouge pas et ça ne me gêne pas du tout !

Depuis quelques années, je tente de révolutionner mon quotidien en quête de consommer MIEUX !
Aussi bien pour moi que pour la planète !
Je ne vais pas refaire tout un rapport sur le sujet pour tenter de convaincre les gens parce que chacun fait bien comme il veut mais je tiens quand même à en parler parce que si ça peut toucher un peu plus de monde alors c’est déjà ça !

Quand j’en parle autour de moi, j’ai toutes sortes de réactions ! Des personnes qui adhèrent déjà à toutes ces alternatives, d’autres qui ne connaissaient pas du tout mais aussi des personnes qui paraissent dégoûtées par le sang, par les règles, par le fait de changer une cup..
De mon point de vue.. c’est juste un petit travail d’adaptation qui vaut TELLEMENT LE COUP !
.
Quand on fait la liste des avantages et des inconvénients franchement, y’a pas photo !
Quand tu sais que UNE femme utilise 300 serviettes / tampons par an environ.. Niveau déchet c’est quand même pas top. Quant à la composition .. C’est une aberration !
Blanchies au chlore, bourrées de parfums, de produits cancérigènes, des perturbateurs endocriniens et aussi de beaucoup de substances chimiques.. De quoi risquer un bon gros choc toxique.. une infection rare mais mortelle cause par une petite bactérie : le staphylocoque doré !
Quand on sait qu’on trouve même des pesticides dans les tampons.. Moi, je dis : Fuyons !
Mais Coline explique tout bien très très bien ICI !

Ici, je vous parle des serviettes réutilisables mais il existe aussi d’autres alternatives saines auxquelles on peut se référer aussi : les éponges naturelles, les protections bio etc . Il existe aussi les culottes de règles !

Mais je n’ai pas encore testé !
Je vous laisse avec quelques photos pleine d’enthousiasme et je vous dit à bientôt !

 

Serviettes coton (Newbie Box) Dans Ma Culotte // Peignoir OYSHO  // Tee ZARA (old)

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *